Un BUDGET DES SPORTS en trompe l’oeil

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, s’en est réjouie « Ce budget en hausse illustre la volonté du Gouvernement d’investir dans le sport ». Il est vrai qu’après deux baisses successives (55 millions d’euros au total), comment se priver d’un peu de com’ « positive ». Toutefois, La Lettre de l’économie du sport le souligne avec malice « le diable est dans les détails comme toujours ». D’abord, dans le droit fil de la politique gouvernementale de réduction du nombre de fonctionnaires, l’administration va perdre 42 ETP (équivalents temps plein).
Une décision qui pénalise d’abord le sport associatif (...)