Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.fsgt94.org

Le site du sport populaire en Val-de-Marne

Accueil «   Le comité «   L'actualité «  

Face à l'austérité, prendre des initiatives !

Le comité FSGT organisait son AG le 1er juin dernier pour débattre de l’utilité de la politique d’initiatives initiée en 2015 dans le département et plus généralement de l’utilité de l’action du comité pour les clubs et la population. Malgré les incertitudes de participation liées au calendrier défavorable de cette fin de saison, une soixantaine de responsables ont pu y participer.

Globalement la stratégie de l’AG 2015 du comité FSGT de «prendre des initiatives» est validée. Rien ne vient contredire les orientations prises en 2015. En revanche, des évolutions doivent être opérées pour partir encore plus des clubs et des activités, s’appuyer sur le niveau local et élargir le champ des clubs et individus engagés dans la promotion de la FSGT et de ses activités. Le modèle de nos initiatives, quel que soit la taille, doit continuer de reposer sur la co construction comité- club local – activité – institution (école/ville/activité/ entreprise/structure sociale) dans une stratégie de conquête territoriale.

Le projet omnisport FSGT n’est pas clair pour tous nos clubs, surtout ceux qui rentrent dans la FSGT par le bout de leur activité. Il n’en reste pas moins qu’une politique d’initiatives ouverte à la population, si elle ne produit pas nécessairement de nouveaux licenciés, permet de mieux faire connaitre le projet omnisports de la FSGT : un sport ouvert et accessible à toutes les catégories de la population, un sport de proximité, un sport pour tous les âges, un sport humain qui développe du lien entre les individus, un sport qui fait progresser les individus…

Le regard sur trois saisons continues d’initiatives met en évidence des acquis : de la solidarité et de la cohésion se développe entre les clubs, entre les responsables engagés dans l’organisation du printemps des danses, de la Vivicitta, du défi sport seniors ou de la caravane du sport de l’enfant.

Ce sont des temps forts qui permettent d’impliquer des jeunes et des nouveaux dans l’animation et cela aide les clubs à mettre le pied à l’étrier de leurs adhérents pour qu’ils prennent plus de responsabilités.

La stratégie de co construction - à savoir organiser une initiative qui rassemble la ville, le comité, les clubs locaux et des structures hors FSGT – est renforcée. Elle permet de tisser des liens, un réseau de soutien et d’acteurs qui sont désormais acquis au projet de la FSGT et convaincus de son utilité.

En revanche des évolutions doivent être opérées : nos outils de communication ne sont pas suffisamment adaptés et pas assez ciblés. Surtout que l’on s’adresse en général à des clubs qui viennent à la FSGT pour pratiquer une activité ou à une population qui méconnait l’originalité des pratiques de la FSGT.

A côté des initiatives de grande envergure, il faut aussi envisager des initiatives plus ciblées sur une activité en appui sur un club. Des pistes existent pour promouvoir les innovations possibles à la FSGT : exemples parmi tant d’autres, « le walking-foot » ou foot marché pour les plus de 50 ans, l’organisation d’un tournoi de découverte du foot à 7 autoarbitré, des activités de compétition adaptées pour les seniors qui ne sont pas seulement dans les activités multisports des clubs.

Au-delà de sa politique d’initiatives, le comité FSGT doit adapter son action pour accompagner les clubs et soutenir les activités en difficulté. Le sport change vite, la vie associative change vite. Il faut aider les clubs à être installés sur le développement de nouveaux licenciés et répondre aux besoins de pratique sportive qui se sont multipliés, diversifiés et ainsi faire face aux incertitudes quant au financement du sport.

Il faut articuler une réflexion sur l’organisation de formes de pratiques nouvelles, être offensif sur la revendication de moyens et d’installations adaptées et initier de nouvelles formes de vie associative. Du côté des ressources financières, le contexte d’incertitude pèse sur les clubs et la FSGT. Il faut rechercher de nouvelles adhésions en développant des projets en direction de publics nouveaux : les scolaires, les entreprises, les femmes, les personnes en situation d’handicap. Globalement les possibilités de la licence omnisports sont méconnues, elle est sous utilisée, il faut donc pouvoir communiquer mieux dessus.

Pour finir, durant le dernier trimestre 2018, le comité souhaite organiser deux assemblées générales de ses clubs et sections, sur Ivry et Vitry. L’occasion pour mettre en rapport l’action du comité avec les besoins de ses clubs. Enfin, la direction élargie du comité FSGT va décider prochainement s’il procède au remplacement des postes d’Ariel (2019) et Martine (2020) qui feront valoir leurs droits à la retraite.

Bonnes vacances !!!

 
Partager
Partager sur Facebook
Poster sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Référencer cette page
Surveiller
Fichiers récents
Voir aussi